Navigation – Sitemap
Présentation

Présentation de la S.A.E.

La revue

Fondée en 1950 par Paul Lebel, la Revue archéologique de l’Est est l’une des huit revues archéologiques inter-régionales qui couvrent le territoire métropolitain. Si l’on met à part la période 1983-1996, pendant laquelle elle dépendait directement des éditions du C.N.R.S., elle a toujours eu un support associatif, la Société Archéologique de l’Est. Elle bénéficie actuellement du soutien financier et de la reconnaissance scientifique du C.N.R.S., et du financement du Ministère de la Culture et de la Communication. Elle est hébergée par l’Université de Bourgogne, dans les locaux de l’UMR 6298 « Archéologie, Terre, Histoire et Sociétés », à Dijon.

Elle publie des études et des informations archéologiques concernant la France de l’Est et du Centre-Est (Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Lorraine et pour Rhône-Alpes, départements de l’Ain et du Rhône), ainsi que les pays limitrophes. Elle accueille des articles de fond et des synthèses intéressant parfois des aires géographiques plus larges, y compris au-delà de nos frontières, des résultats de fouilles récentes, des travaux d’étudiants (masters ou thèses), des notes plus courtes sur des sujets plus ponctuels et des comptes rendus d’ouvrages français et étrangers. Toutes les périodes sont couvertes, du Paléolithique à l’époque contemporaine. La parution est annuelle depuis le tome 47 (1996) et comporte généralement entre 400 à 600 pages, avec illustrations couleurs.

Les comités de rédaction et de lecture de la revue se réunissent deux fois par an, le premier lundi de juin et le premier lundi de décembre. Tous les manuscrits proposés sont soumis à deux rapporteurs, membres du comité de lecture ou spécialistes extérieurs. Les auteurs sont ensuite informés de la décision du comité concernant leur manuscrit.

Les articles sont publiés en langue française et sont accompagnés d’un résumé et de mots-clefs en français, en anglais et en allemand, au plus tard dans l’année qui suit le retour du manuscrit corrigé par l’auteur. Les jugements et opinions exprimés dans la R.A.E. le sont à titre personnel et n’engagent que leurs auteurs.

La revue est tirée à 300 exemplaires, dont près d’une centaine partent en servitudes et en échanges avec des bibliothèques, musées et organismes de recherche en Europe et hors d’Europe. Parallèlement, elle est diffusée gratuitement sur le support électronique de Revues.org, après un délai d’un an.

La Société Archéologique de l’Est édite en parallèle et dans les mêmes conditions scientifiques des suppléments, monographies thématiques, publications de thèses, de grandes fouilles, d’actes de colloques ou de bilans de programmes de recherches. Ces suppléments, qui paraissent de manière irrégulière, sont parfois réalisés en co-édition avec des centres de recherche, des musées, des associations de recherche et ont chacun leur financement propre. 36 volumes sont actuellement disponibles (voir liste sur le site).