Navigation – Plan du site

Supplément 26

Yves Henigfeld, Amaury Masquilier dir., Archéologie des enceintes urbaines et de leurs abords en Lorraine et en Alsace (XIIe-XVe siècle).

img-1.jpg

Henigfeld Yves, Masquilier Amaury dir., Archéologie des enceintes urbaines et de leurs abords en Lorraine et en Alsace (XIIe-XVe siècle).
26ème supplément à la Revue Archéologique de l’Est
Dijon, S.A.E., 2008, 544 p, ill. N & B et coul.
ISBN : 2-915544-09-3 - ISSN : 1773-6773
20 € + port.

Depuis une vingtaine d’années, les interventions archéologiques en Lorraine et en Alsace ont révélé une centaine de sites ayant livré des vestiges de fortifications de villes médiévales. Ces découvertes sont à l’origine d’un programme de recherche interrégional sur les enceintes urbaines et leurs abords du XIIe au XVe siècle, réunissant une vingtaine d’archéologues et d’historiens. La publication de ce travail collectif offre l’occasion de renouveler de façon sensible la perception d’une des principales composantes de la ville médiévale, dans une zone de transition politique et culturelle, partagée entre Royaume de France et terres d’Empire. La première partie de l’étude, élaborée à partir de l’analyse des différentes sources documentaires existantes, permet de dresser un premier état de la question. La deuxième propose un historique des opérations archéologiques en Lorraine et en Alsace réalisées de 1985 à 2005 ainsi qu’une évocation des recherches entreprises dans les régions voisines. La troisième partie comprend dix-huit études monographiques détaillées, portant sur des villes de dimension modeste ou moyenne. Elle est suivie d’un chapitre de synthèse portant sur les composantes physiques de l’enceinte et sur ses abords immédiats. Les principaux apports de l’étude et les questions en souffrance font l’objet d’une conclusion ouvrant sur des perspectives de recherche.

 - -

Archäologie der Stadtmauern und deren unmittelbare Umgebung in Lothringen und im Elsass (12. bis 15. Jahrhundert)
Dank der archäologischen Forschungen der letzten zwanzig Jahre wurden in Lothringen und im Elsass an die hundert Fundstätten mit Resten von mittelalterlichen Stadtbefestigungen nachgewiesen. Diese Entdeckungen waren Ausgangspunkt eines überregionalen Forschungsprogramms, an dem an die zwanzig Archäologen und Historiker beteiligt sind. Es beschäftigt sich mit den Stadtbefestigungen und deren unmittelbarer Umgebung vom 12. bis 15. Jahrhundert. Die Veröffentlichung dieser Gemeinschaftsarbeit bietet Gelegenheit einen der Hauptbestandteile der mittelalterlichen Stadt in einer zwischen dem französischen Königreich und dem Heiligen Römischen Reich aufgeteilten politischen und kulturellen Übergangszone unter einem neuem Blickwinkel zu betrachten. Der erste Teil der Studie geht von der Analyse der verschiedenen dokumentarischen Quellen aus und bietet Gelegenheit den gegenwärtigen Stand der Forschung zu präsentieren. Er gibt ebenfalls einen Überblick über die von 1985 bis 2005 in Lothringen und im Elsass durchgeführten archäologischen Grabungen, und erwähnt die Grabungen in den angrenzenden Regionen. Der zweite Teil besteht aus 18 detaillierten Monographien zu den Städten kleiner und mittlerer Größe. Ihm folgen synthetische Kapitel, die die Beschaffenheit der Stadtmauer und deren direktes Umfeld betreffen. Die Hauptbeiträge der Studie und die noch nicht beantworteten Fragen sind Gegenstand einer Schlussfolgerung, die die Perspektiven der Forschung eröffnet.

SOMMAIRE

Préface, par N. Faucherre
Y. Henigfeld et A. Masquilier Présentation du projet et de ses objectifs
Histoire, historiographie et sources
Les enceintes urbaines en Lorraine : un état de la question, par A. Masquilier et G. Giuliato
L’iconographie des fortifications d’agglomération en Lorraine
, par J. Guillaume
Les enceintes urbaines en Alsace d’après les sources écrites
, par B. Metz
Les opérations archéologiques récentes
Les opérations récentes en Lorraine, par A. Masquilier
Les opérations récentes en Alsace, par Y. Henigfeld
Les recherches récentes dans les régions périphériques, par J. Koch
Études monographiques
Commercy (Meuse), par J. Guillaume, Ch. Kraemer et P. Rohmer
Épinal (Vosges), par J. Koch, Ch. Kraemer, Ph. Kuchler et A. Masquilier avec la coll. d’H. Duval
Haguenau (Bas-Rhin), par R. Nilles avec la coll. de B. Metz
Kaysersberg (Haut-Rhin), par J. Koch et F. LichtléLiverdun (Meurthe-et-Moselle), par R. Elter et G. Giuliato
Mirecourt (Vosges), par Ch. Kraemer, Ph. Kuchler et C. Moulis
Molsheim (Bas-Rhin), par Y. Henigfeld et J. KochNeufchâteau (Vosges), par I. Ferraresso, G. Giuliato et A. Masquilier
Ribeauvillé (Haut-Rhin), par Y. Henigfeld
Saint-Avold (Moselle), par L. Gébus et Ph. Kuchler
Saint-Mihiel (Meuse), par H. Duval, I. Ferraresso, Ch. Kraemer et R. Lansival
Sarrebourg (Moselle), par G. Giuliato, N. Meyer avec la coll. de S. Jeandemange et de B. Schoeser
Sarreguemines (Moselle), par G. Giuliato et R. Lansival
Sélestat (Bas-Rhin), par M. Werlé et F. Reutenauer
Thann (Haut-Rhin), par J. KochVaucouleurs (Meuse), par I. Ferraresso, F. Gama, S. Jeandemange, Ch. Kraemer et R. Lansival
Verdun (Meuse), par F. Gama, L. Gébus et L. Vermard
Vic-sur-Seille (Moselle), par G. Giuliato, J.-D. Laffite avec la coll. d’I. Dechanez-Clerc
Essais de synthèse et conclusionL’enceinte et ses composantes, par I. Ferraresso et M. Werlé
Les abords de l’enceinte, par J. Koch et Ch. Kraemer avec la coll. de J.-D. Laffite et R. LansivalApports, questions en souffrance et perspectives de recherche, Par Y. Henigfeld et A. Masquilier
Annexes
Annexe 1 : Légendes communes aux plans de villes restitués sur fond de cadastre récent
Annexe 2 :
Glossaire, par I. Ferraresso
Annexe 3 : Les enceintes d'agglomération médiévales en Lorraine, par A. Masquilier et Y. Henigfeld
Annexe 4 : Présentation des enceintes urbaines d’Alsace par ordre de première mention, par B. Metz
Annexe 5 : Les opérations archéologiques autorisées en Lorraine (1985-2005), par A. Masquilier
Annexe 6 : Les opérations archéologiques autorisées en Alsace (1985-2005), par Y. Henigfeld
Bibliographie
Index thématique et géographique

 - -

Ouvrage édité par la Société Archéologique de l’Est, dans le cadre de l’UMR 5594 ARTeHIS de l’Université de Bourgogne, avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication (Direction de l’Architecture et du Patrimoine, SDARCHETIS), de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) et des Conseils généraux de la Meuse, de la Moselle, du Haut-Rhin et des Vosges.

Document annexe

Haut de page