Navigation – Plan du site

Supplément 21

Claudine Allag, Peinture antique en Bourgogne, Actes du XVIe séminaire de l’Association française pour la peinture murale antique, Auxerre (24-25 octobre 1997).
image

Claudine Allag, Peinture antique en Bourgogne, Actes du XVIe séminaire de l’Association française pour la peinture murale antique, Auxerre (24-25 octobre 1997).
21ème supplément à la Revue Archéologique de l’Est
Dijon, S.A.E., 2003, 126 p, ill. N & B et coul.
ISBN : 2-9510239-8-7 - ISSN : 0035-0745
20 € + port.

L’habitude est, depuis longtemps, bien installée : d’année en année, le séminaire de l’Association Française pour la Peinture Murale Antique entraîne ses adhérents à la découverte d’une région et des nouvelles recherches archéologiques qui y sont menées.
L’opportunité de se tourner vers la Bourgogne s’est offerte d’elle-même : de nombreux fragments d’enduit peint, découverts sur le site de Vaulabelle à Auxerre au cours des fouilles dirigées par Annie Bolle, venaient d’être étudiés et traités au Centre d’Étude des Peintures Murales Romaines à Soissons. À l’issue de ce travail, la conservatrice du musée-abbaye Saint-Germain à Auxerre, soucieuse de présenter les résultats de la plus récente recherche archéologique, mettait en place une présentation de ces vestiges. Expliquer au public l’intérêt iconographique, social, anecdotique, de peintures très fragmentaires est une entreprise courageuse dans laquelle Micheline Durand s’est engagée avec chaleur et compétence. L’inauguration de ce nouveau secteur des salles d’archéologie du musée fut mise en parallèle avec celle de deux expositions temporaires, l'une consacrée à « La peinture romaine : du peintre au restaurateur », l’autre, présentant des œuvres de l'artiste japonais Hisa Takahashi, restaurateur de peintures médiévales et fresquiste contemporain.
Ce séminaire s’intégrait ainsi parfaitement au déroulement de ces manifestations : de la documentation ancienne aux analyses chimiques en passant par le recours aux textes, les interventions se sont attachées à quelques décors de Rome et des provinces, et tout particulièrement de Bourgogne.
Ce sont donc 12 contributions, dont 7 concernant la Bourgogne et 5 les recherches récentes, de Ribemont-sur-Ancre et Paris à l’Italie, qui font le contenu de ce volume presque entièrement illustré en couleurs.

SOMMAIRE

Préface, par Micheline Durand
Avant-propos, par Claudine Allag

1ère partie : Peintures romaines en Bourgogne
-
Florence Monier : Quelques ensembles peints bourguignons
- Claudine Allag, Rui Nunes Pedroso : Les peintures romaines de Vaulabelle à Auxerre et leur présentation au musée Saint-Germain
- Bénédicte Palazzo-Bertholon : L’apport des analyses chimiques à l’étude des enduits peints : l’exemple des peintures murales gallo-romaines du boulevard Vaulabelle à Auxerre
- Éric Aujas : Peintures murales de Mâlain-Mediolanum
- Alix Barbet, Pascale Laurent et Claire Lepert : Escolives Sainte-Camille : étude d’un décor peint
- Karine Caspard : Peinture romaine du Troisième style à Dijon
- Sandrine Heidet : Opus musivum à coquillages en Bourgogne

2ème partie : Recherches récentes en peinture romaine
-
Hélène Eristov : Nouveaux décors de la Montagne Sainte-Geneviève (Paris)
- Christine Marchand : Ribemont-sur-Ancre : les enduits peints trouvés dans la cella du temple primitif
- Stefano Pulga : Un cas d’assemblage de fragments de peinture murale provenant d’une fouille archéologique
- Silvana Miranda : Parois du Quatrième style au Palatin d’après des documents inédits du XVIIIe siècle
- Silvana Dubois-Pélerin : Luxe et représentation du luxe dans la peinture murale romaine au Ier siècle ap. J.-C.

---

Cet ouvrage, édité par la Société Archéologique de l’Est, a bénéficié de l’aide du Ministère de la Culture (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne), et de la Région de Bourgogne, via le Comité Régional de la Recherche Archéologique en Bourgogne.

Document annexe