Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Isabelle Fauduet

Castella D., Meylan Krause M.-F. éd., Topographie sacrée et rituels : le cas d’Aventicum, capitale des Helvètes

Bâle, 2008, 352 p. (Antiqua, 43).
p. 581-582

Texte intégral

1L’ouvrage rassemble les actes d’un colloque concernant l’organisation des sanctuaires gallo-romains au sein de la cité, tenu à Avenches en novembre 2006. Il prend appui au départ sur les sanctuaires de la colonie d’Aventicum dont les résultats des recherches sont présentés. C’est donc dans la première partie un véritable dossier sur la topographie sacrée d’Avenches. Après une présentation générale de la capitale des Helvètes et de l’évolution de ses sanctuaires, le temple du Cigognier fait l’objet d’une nouvelle approche en liaison avec le théâtre et un culte fédéral, par Ph. Bridel et G. Matter. Il se distingue de ceux de la zone sacrée sur la colline occidentale, à plan centré. M.-F. Meylan Krause donne une description du mobilier cultuel issu des différents sites en soulignant la difficulté de rapprocher systématiquement telle divinité de tel édifice en l’absence d’un contexte précis, tandis que S. Deschler-Erb montre comment une étude de la faune peut contribuer à faire connaître certains rituels. Le dossier épigraphique, présenté par J. Nelis-Clément avec un tableau récapitulatif très utile, révèle la diversité des cultes. D. Castella rapproche le sanctuaire d’En Chaplix, implanté en périphérie, d’autres ensembles liés à des structures funéraires (un lien avec un culte des ancêtres ?).

2Dans la suite de l’ouvrage sont illustrées des recherches récentes sur sanctuaires et cultes en Germanie et dans l’est de la Gaule, ainsi que dans l’Aquitaine et jusqu’aux agri Decumates, les éditeurs ayant intégré des contributions tirées de posters présentés lors du colloque. Une large part est naturellement consacrée au territoire de la Suisse actuelle : une synthèse porte sur les sanctuaires d’Augst dans leur contexte topographique, par T. Hufschmid, une autre sur ceux de la région de Fribourg où est vénéré Mars Caturix, par P.-A. Vauthey, tandis que le sanctuaire de Cressier est étudié par L. Marquis, en liaison avec ses divinités  tutélaires, Mars et Naria Nousantia. Les lieux de culte et les divinités du territoire des Helvètes font l’objet de deux contributions, par T. Luginbühl et S. Martin-Kilcher : la première met l’accent sur la typologie et la seconde sur les cultes civiques et le rôle des communautés. Elles sont suivies par un inventaire actualisé des sites cultuels en Suisse, par C. Cramatte. Des fouilles récentes sont présentées : dans le Haut-Rhin, celles de Sierentz, par M. Roth-Zehner et A. Le Martret, et de Oedenburg/Biesheim, par F. Ginella, H. Hüster Plogmann et P. Vandorpe ; M. Thoma retrace les phases successives de l’occupation du sanctuaire du Martberg à Pommern, grace à une analyse fine de la stratigraphie – il sera publié l’année suivante. J. Metzler redonne un résumé de l’évolution des grands centres cultuels des Trévires, de l’oppidum du Titelberg aux sanctuairex de Trèves, complété par une description de la faune de l’espace public de l’oppidum, par P. Méniel ; de son côté, T. Derks rappelle son interprétation des dédicaces sur les socles de statuettes d’enfants au sanctuaire de Lenus Mars, à savoir leur lien avec des rites de passage. M. Joly et P. Barral s’attachent à montrer les évolutions différentes de trois sanctuaires entre territoires lingon et séquane, dont deux ont fait l’objet d’une nouvelle recherche, à Mirebeau et Mandeure. Plus au sud, en Haute-Savoie, E. Ferber présente ses fouilles à Présilly – un sanctuaire composé d’un fanum entouré de plusieurs chapelles –, tandis que, pour l’Aquitaine, M. Garcia et S. Oesterlé présentent celles menées à Gergovie et Corent et D. Schaad celles de La Graufesenque (Condatomagos), publiées après le colloque. Enfin, à l’autre extrémité des provinces occidentales, deux contributions ont trait aux ensembles cultuels de Bregenz et de Kempten.

3D’autres contributions s’attachent à des points particuliers, les liens entre les sanctuaires et la formation des chefs-lieux de cité par W. Van Andringa qui souligne une évolution des pratiques religieuses en rapport avec les transformations urbanistiques, la topographie des sanctuaires périurbains – une diversité des liens avec le chef-lieu de cité –, par L. Péchoux dont la thèse est parue récemment, la relation architecturale entre temple et théâtre par V. Brunet-Gaston qui souligne la variété des situations. J. Scheid qui évoque dans sa conclusion la diversité des évolutions souligne que cultes publics et dévotions privées peuvent s’imbriquer et que tout converge vers le rituel.

4Dans ce colloque, comme dans d’autres ces dernières années, on s’attache à l’organisation publique des cultes et aux liens avec le statut des agglomérations mais peu d’ensembles cultuels nous livrent des indices clairs de la façon dont les notables ont cherché à faire évoluer les pratiques dans le cadre de la cité ; les approches possibles sont variées pour étudier les relations entre divinités, dévots et cultes civiques. Il ressort de ce riche ensemble de contributions – nous ne pouvons pas l’analyser en quelques lignes – une nécessité d’aller de l’avant dans les analyses régionales et dans les études comparées entre différents temples, entre lieux de cultes isolés, ruraux et urbains et leurs bâtisseurs mais aussi tous ceux qui gravitaient autour. Les découvertes archéologiques récentes et l’intérêt renouvelé pour ces questions sont un puissant encouragement.

Bibliographie

Nickel C., Thoma M., Wigg-Wolf D., Martberg. Heiligtum und Oppidum der Treverer. I, Der Kultbezirk. Die Grabungen 1994-2004, Coblence, 2008 (Berichte zur Archäologie an Mittelrhein und Mosel, 14).

Schaad D. éd., La Graufesenque (Millau, Aveyron). I, Condatomagos, une agglomération de confluent en territoire rutène : IIe s. a. C. – IIIe s. p. C., Pessac, éd. de la Fédération Aquitania, 2007, 378 p. (Coll. Études d’archéologie urbaine).

Péchoux L., Les sanctuaires de périphérie urbaine en Gaule romaine, Montagnac, M. Mergoil, 2010, 500 p. (Archéologie et Histoire romaine, 18).

Pour citer cet article

Référence électronique

Isabelle Fauduet, « Castella D., Meylan Krause M.-F. éd., Topographie sacrée et rituels : le cas d’Aventicum, capitale des Helvètes », Revue archéologique de l'Est, Tome 60 | 2011, [En ligne], mis en ligne le 29 novembre 2012. URL : http://rae.revues.org/6829. consulté le 21 octobre 2014.

Auteur

Isabelle Fauduet

Articles du même auteur

Droits d'auteur

© Tous droits réservés