Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Patrice Beck

Chastels et maisons fortes III, Actes des journées de castellologie de Bourgogne 2008-2009

Textes réunis par Hervé Mouillebouche, préface de Michel Bur, Centre de Castellologie de Bourgogne, 2010, 272 p.
p. 584

Texte intégral

1Cette troisième livraison de la série Chastels et maisons fortes fait suite aux volumes qui, en 2001 et 2008, furent consacrés aux publications des Actes des journées organisées par le Centre de Castellologie de Bourgogne entre 1994 et 1998 d’une part, 1999 et 2007 d’autre part. Voici une entreprise associative, animée par un retraité de la Fonction publique diplômé de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales - Gilles Auloy - et un instituteur docteur en Archéologie de l’Université de Bourgogne – Michel Maerten – tenace, sympathique et sérieuse, qui a su trouver des garants académiques en Jean Richard, Alain Guerreau et Michel Bur qui ont signé les préfaces, en Hervé Mouillebouche qui a dirigé l’édition des deux derniers tomes.

2J’écris bien garants académiques car de garants scientifiques les treize contributions ici présentées n’en ont nul besoin tant elles font preuve de maîtrise, de prudence et d’ingéniosité dans leurs usages croisés des archives écrites, iconographiques et matérielles.

3Sept contributions s’attachent à des présentations monographiques de sites dispersés entre les Xe et XVIIe siècles, des rives de la Loire aux portes de Dijon, nourries peu ou prou d’études stratigraphiques du bâti actuel, de datations radiocarbone d’échantillons de charbons prélevés dans les mortiers, de présentation de mobiliers archéologiques, de prospections à vue ou magnétiques, de relevés cadastraux, d’analyses de cartes et de plans anciens, de restitutions généalogiques, de dépouillements bibliographiques et archivistiques. On en sait ainsi un peu plus sur les châteaux de La Marche, Moulins-Engilbert et Champallement (Nièvre), Semur-en-Brionnais et Autun (Saône-et-Loire), Rouvres, Entre-deux-Monts et Mâlain (Côte-d’Or).

4Trois autres contributions présentent des inventaires : celui des églises fortifiées de Bourgogne, édifiées ou réaménagées pendant les XIVe-XVIe siècles, aux temps de la Guerre de Cent Ans et des Guerres de Religion ; celui des maisons fortifiées et des feux nobles enregistrés dans le livre des fiefs réalisé en 1474 sous Charles le Téméraire, qui montre que 50 % des 1000 foyers nobles du duché ne peuvent entretenir de résidences présentant un quelconque caractère nobiliaire ; celui des châteaux urbains aux temps modernes.

5Les trois dernières mettent l’accent sur des aspects méthodologiques : l’usage des représentations anciennes des châteaux - des plans tybériades aux « vieilles cartes postales » - pour restituer les élévations disparues de l’habitat médiéval fortifié du Chalonnais ; l’étude archéogéographique des cartes et plans pour comprendre les relations entre les châteaux et les agglomérations à partir de l’exemple de Charolles et de Semur-en-Brionnais ; les analyses polliniques, les datations radiocarbone et les modèles numériques de terrain pour appréhender les formes du paysage de et autour du site fossoyé de Malaise en Saône-et-Loire.

6Dans toutes ces contributions on trouvera de l’érudition et de la passion à comprendre, pour mieux le préserver et le mettre en valeur, un patrimoine structurant des paysages bourguignons.

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrice Beck, « Chastels et maisons fortes III, Actes des journées de castellologie de Bourgogne 2008-2009 », Revue archéologique de l'Est, Tome 60 | 2011, [En ligne], mis en ligne le 29 novembre 2012. URL : http://rae.revues.org/6833. consulté le 01 septembre 2014.

Auteur

Patrice Beck

Articles du même auteur

Droits d'auteur

© Tous droits réservés