Navigation – Plan du site
comptes rendus

Unter unseren Füssen / Sous nos pieds : Archäologie in Luxemburg / Archéologie au Luxembourg, 1995-2010

Catalogue d’exposition au Musée National d’Histoire et d’Art, 20 oct. 2011 - 2 sept. 2012, Luxembourg, Musée National d’Histoire et d’Art/Centre National de Recherche Archéologique, 2011, 198 p., ill. ISBN 978-2-87985-161-7.
Jeanne-Marie Demarolle
p. 385

Texte intégral

1Quinze ans après Empreintes du passé, le MNHA, dirigé par Michel Polfer, présente la rétrospective des quinze dernières années de recherches et de découvertes au Grand-Duché. Cette belle exposition et le catalogue qu’elle a suscité ont pour objectif non seulement de faire connaître l’actualité archéologique mais aussi de faire comprendre les méthodes de travail des archéologues et surtout de sensibiliser le public à l’intérêt patrimonial de la plus infime trace livrée par les archives du sol. L’ouvrage se veut donc résolument didactique et il atteint pleinement son objectif. Il a su associer de nombreuses et superbes illustrations, des présentations concises et claires, des relevés au graphisme suggestif, des clichés de reconstitutions parlantes et de lumineuses vues d’artiste. Les contributions, soit en français soit en allemand et toujours complétées par des indications bibliographiques, parcourent le passé au gré de découvertes souvent spectaculaires, en allant du Mésolithique moyen (VIIIème millénaire av. J.-C.) aux Temps modernes (cloître du Saint-Esprit à Luxembourg). Sous un titre modeste (« Aperçu des méthodes de l’archéologie », p. 17-44), vingt-cinq contributions de spécialistes font le tour des « outils » utilisés par les archéologues, de la vénérable numismatique aux relevés qui ont recours au laser. Le parcours est thématiquement diachronique ensuite (« Habitations et travail », « La crise du IIIe siècle », « État des recherches sur le Titelberg »). Il s’attache particulièrement à l’archéologie funéraire (« Der Archäologie und der Tod : Totenkult und Grabbauten », p. 137-196), secteur de la recherche en pleine évolution. Parmi les découvertes particulièrement intéressantes, en fonction de sa spécialité ou de son attirance pour telle ou telle période historique, on s’arrêtera sur les tombes campaniformes d’Altwies, ou sur le mausolée de Bertrange édifié sous Tibère, ou sur la « dame de Bertrange » (vers 560-570) et son amulette en cristal de roche ou encore sur la tombe de Claude de Neufchâtel, gouverneur pour le compte de Charles le Téméraire et décédé le 24 février 1505.

2Ce catalogue, qui est aussi l’occasion de découvrir le tout jeune Centre National de Recherche Archéologique et son responsable Foni Le Brun-Ricalens, est appelé à garder la mémoire d’une manifestation de grande ampleur menée avec beaucoup de rigueur scientifique et un grand souci de valorisation des recherches. Rendez-vous dans quinze ans, en… 2026.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jeanne-Marie Demarolle, « Unter unseren Füssen / Sous nos pieds : Archäologie in Luxemburg / Archéologie au Luxembourg, 1995-2010 », Revue archéologique de l’Est, Tome 61 | 2012, 385.

Référence électronique

Jeanne-Marie Demarolle, « Unter unseren Füssen / Sous nos pieds : Archäologie in Luxemburg / Archéologie au Luxembourg, 1995-2010 », Revue archéologique de l’Est [En ligne], Tome 61 | 2012, mis en ligne le 27 septembre 2013, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://rae.revues.org/7399

Haut de page

Auteur

Jeanne-Marie Demarolle

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page